GOTO_CONTENT
Certifié BonBoss

Le bug informatique : un passage obligé pour l’assurance qualité d’un logiciel sur mesure

Lecture de 6 minutes

Le terme « bug informatique » fait généralement peur et pour cause ; rapidement, des images de désastres technologiques avec de lourdes conséquences financières font leur apparition dans notre esprit.  Pourtant, les « bugs informatiques », loin d’être l’exception, sont généralement la règle et représentent la réalité de tout projet informatique, peu importe son envergure.  Une application « sans bug », sauf si celle-ci a évolué vers un état extrêmement mature sur de longues années, n’existe pas à toutes fins pratiques.

En fait, même les géants informatiques ne sont pas épargnés. Steve McConnell, personne influente de l’industrie du logiciel, relate que sur 1000 lignes de codes, il y a un potentiel de 15 à 50 bugs informatiques. (source)  De la même manière, périodiquement, Windows, MacOS, IOS ou Android, pour ne nommer que ceux-ci, reçoivent des mises à jour afin de corriger des failles de sécurité, des fonctionnalités brisées ou encore pour appliquer diverses optimisations au code en place.  Est-ce que cela signifie que ces logiciels, réalisés pourtant par certains des meilleurs développeurs de la planète, sont tous mauvais?  Poser la question est y répondre.

De plus, à ceux et celles qui sont rebutés par le développement de logiciels sur mesure, sous prétexte que ceux-ci contiennent des bugs alors que cela n’est pas le cas avec les solutions commerciales, devraient sans doute reconsidérer la question, lorsqu’on sait qu’un logiciel très populaire comme WordPress a dû recevoir près de 20 mises à jour critiques de sécurité et ce, uniquement lors des 3 dernières années. (source

Application générique ou logiciel 100% sur mesure, la situation est exactement la même : les bugs informatiques sont là pour rester, autant s’y faire.

Maintenant que le mythe de l’application « sans bug » semble déboulonné, un fait demeure : les bugs informatiques représentent réellement un risque technologique, humain et financier, pour tout utilisateur de logiciel.  À défaut de les éradiquer complètement et systématiquement, il existe heureusement certains moyens pour en limiter les conséquences et c’est là que réside la réelle solution à une situation inhérente à tout développement logiciel.

bug informatique_Openmind Technologies

1. Méthode Agile, fonctionnement des tests logiciels et infrastructure de développement

Dans un premier temps, une bonne planification du projet joue un rôle crucial. Chez Openmind, nos programmeurs travaillent avec la méthodologie Agile. Cette technique de gestion de projet est structurée et planifiée de manière à valider le contrôle qualité de chacun des segments/fonctionnalités développés pour la conception du logiciel. Concrètement, pour chaque stade de développement du logiciel (sprint ou itération), une phase test est impliquée dans le but d’éliminer tout bug informatique pouvant contrevenir au bon fonctionnement du segment/fonctionnalité développé. Cette procédure a pour avantage de minimiser la présence de bug pouvant être dissimulé tout au long du développement du logiciel ou pire encore, de poursuivre un développement reposant sur des bases comportant des lacunes non identifiées.

De plus, l’implication d’une infrastructure de développement (framework) favorise l’utilisation des bonnes pratiques. En d’autres mots, il assure le respect des patrons de conception du logiciel. Le programmeur s’assure, pendant tout le développement de l’infrastructure, de standardiser le cycle de vie du logiciel et de formaliser une architecture adaptée selon les besoins et la réalité de l’entreprise. De plus, la création d’équipes dédiées au projet assure un développement plus efficace et rigoureux, en plus d’assurer une meilleure synergie au sein des intervenants.

 

Bug informatique

 

bug informatique_Openmind Technologies

2. L’implication de client tout au long de la conception du logiciel

La collaboration du client joue un rôle crucial dans la détection des bugs informatiques. Avec la méthode Agile, le client peut interagir avec le logiciel dès le début de développement. Ainsi, cette méthode permet au client de faire ses propres tests dans l’environnement pour lequel le logiciel est destiné. Non seulement cette approche favorise la maîtrise du logiciel par le client, sa participation à chaque sprint/itération permet de valider et d’éliminer la présence de bugs détectés grâce à l’utilisation du logiciel dans l’environnement client.  Procédant ainsi, on évite les typiques décalages entre l’environnement de développement de l’entreprise informatique et ceux associés à la réalité du client et donc, les bugs informatiques pouvant en découler.

bug informatique_Openmind Technologies

3. Déploiement en production progressif : L’importance d’une phase test avant le déploiement officiel

Dans la plupart des cas, le nouveau logiciel implanté remplace un procédé déjà existant dans l’entreprise. Lors de la mise en service du nouveau logiciel, un go live progressif favorise un meilleur contrôle des imprévus. Lors de la mise en fonction du nouveau logiciel et malgré les meilleures précautions prises tout au long du processus de développement, il est très prévisible que des bugs informatiques surgissent. C’est pourquoi, l’usage en parallèle du procédé existant assurera la continuité des opérations de l’entreprise et évitera de tomber en mode urgence pour la résolution du bugs informatiques. Un go live progressif permettra de régler le bug de manière structurée et posée, ce qui réduira considérablement le risque d’en introduire de nouveaux. Lorsqu’un bug est traité en mode urgence, les développeurs vont se concentrer sur la fonctionnalité à réparer et non pas l’ensemble des fonctionnalités impliquées.

Rappelons qu’avec la méthode Agile, le logiciel interagit depuis les tous débuts dans l’environnement client. Cette méthode facilite la transition, qui sera moins sujette à vivre des bugs informatiques lors de son déploiement officiel.

Opennmind-Technologies-Bug-informatique02

 

 

bug informatique_Openmind Technologies

4. Les points à ne pas négliger après l’implémentation

Un logiciel ou une application sur mesure, conçu avec la méthode Agile, diminue de beaucoup la présence de bug une fois implanté dans sa totalité par les utilisateurs. Toutefois, certains aspects doivent être pris en considération par le client pour assurer le bon fonctionnement de ce dernier.

  • Planifier un temps de formation dans le but de maximiser le bon usage des utilisateurs afin que ceux-ci comprennent bien le fonctionnement de l’application et ainsi, une fois celle-ci livrée, que de « faux  bugs » liés à une mauvaise compréhension ne soient pas relevés inutilement
  • Planifier un budget (environ 10 % du montant du projet) dédié aux améliorations continues du logiciel. Si Microsoft ou Google lancent un nouveau logiciel ou produit et doivent dans les jours, semaines et mois suivant son déploiement, implanter plusieurs correctifs, votre fournisseur informatique le devra également.  Il faut voir cette phase comme partie intégrante du développement d’une application et non comme un cas d’exception.

En programmation, l’apparition de bug informatique restera toujours un sujet délicat qui ne peut malheureusement être totalement éliminé de l’équation.  Si les bugs informatiques ont si mauvaise presse, c’est qu’ils sont souvent traités en mode urgence car, tout au long du développement, la probabilité de leur existence a été consciemment niée plutôt qu’envisagée. Reste qu’il devient rassurant lorsqu’on implique une équipe de programmation qui se responsabilise et fait tout pour assurer le bon fonctionnement du logiciel sur mesure. Vous avez des craintes reliées aux bugs informatiques? N’hésitez pas à en parler avec notre chargé de projet qui saura vous expliquer les procédures établies pour la prise en charge des bugs informatiques lors d’un projet de développement et d’implémentation de logiciel sur mesure en entreprise.

Mathieu Mérineau, Directeur des opérations Web

Le domaine des technologies et de l’informatique est un environnement qui m’a toujours fasciné. Depuis maintenant dix ans que je conseille les gestionnaires d’entreprises et les orientent avec les meilleures solutions possibles pour leur virage numérique. De constater les retombées économiques lors d’implantation de nouveaux systèmes web et/ou informatiques est ce qui me prédispose à toujours offrir un service authentique à nos clients.

Contactez-moi maintenant >

Écrivez à notre expert

Top