GOTO_CONTENT
Certifié BonBoss

M.E.S. – 10 indicateurs clés à surveiller

Lecture de 5 minutes

Pour une entreprise manufacturière moderne, les données d’entreprise forment le ciment de sa réussite, et en raison de son intégration avancée avec les machines d’une ligne de production, le M.E.S. est particulièrement adapté à la collecte et au traitement de ce type de données. Toutefois, ces dernières n’ont de valeurs qu’une fois qu’elles sont traitées et analysées de manière appropriée. C’est à cet effet que l’utilisation de KPI devient pertinente.

 

M.E.S. : Maximisez l’efficacité opérationnelle grâce aux indicateurs clés de performance (KPI)

Les indicateurs clés de performance, ou KPI (Key Performance Indicator) sont le reflet de la performance et de l’efficacité d’une entreprise. Ils servent de référence pour mesurer les performances des différents processus dans l’optique de mieux les gérer et de les améliorer.

Avec un M.E.S., les avantages sont considérables, car les informations sont disponibles en temps réel, rendant ainsi possibles le suivi et l’optimisation des processus de production.

openmind technologies
Les catégories de KPIs de l’industrie manufacturière

Afin d’évaluer l’efficacité d’une entreprise manufacturière, il existe différents KPIs qu’il est possible de regrouper en 6 grandes catégories :

  • la productivité : pour mesurer l’efficacité et le rendement de la chaîne de production;
  • les processus : pour évaluer le bon fonctionnement de la chaîne;
  • les délais : pour suivre les différents éléments liés au temps;
  • la gestion des stocks et des inventaires : pour planifier adéquatement les activités qui s’y rattachent;
  • les ressources : pour mesurer le niveau de fiabilité et de performance des équipements;
  • la qualité : pour mesurer la fiabilité des processus en lien avec la qualité des produits finis.

Si vous désirez approfondir le sujet, nous vous invitons à consulter l’un de nos articles antérieurs dans lequel nous avions abordé de manière plus exhaustive les différentes catégories de KPIs de l’industrie manufacturière.

 

M.E.S : 10 KPIs à surveiller

openmind technologies
#1 La capacité d’utilisation (Capacity Utilization)

Il s’agit d’un ratio qui distingue les capacités de production réellement mobilisées pour la production, de l’ensemble des capacités potentiellement disponibles sur une période donnée. Cet indicateur permet de mesurer l’efficacité et la productivité des équipements en comparant leurs rendements par rapport au potentiel maximal.

openmind Technologies- 4 trends
#2 Taux de rendement global (Overall Equipment Effectiveness)

Communément appelé OEE, le taux de rendement global se définit comme suit :

OEE = disponibilité x performances x qualités.

La disponibilité se traduit par le taux de mise en marche, la performance par le taux d’efficacité, et la qualité par le taux de produits conformes. Ce KPI est utilisé pour identifier les possibilités d’amélioration des performances des processus en comparant les différents rendements des équipements utilisés.

Openmind Technologies
#3 Le temps d’arrêt des machines (Machine Downtime)

Le temps d’arrêt des machines est une combinaison entre les temps d’arrêt qui sont programmés, et ceux non programmés. En d’autres mots, il représente tous les moments où une machine est indisponible à la production. Considéré comme l’une des principales raisons qui engendrent une perte de productivité, mesurer ce KPI permet de comprendre les raisons sous-jacentes à ces arrêts afin de poser des actions visant à les réduire.

Openmind Technologies
#4 Le temps de réglage des machines (Machine Setup)

Tout comme c’est le cas pour les arrêts, le réglage des machines peut occasionner des pertes de temps de production. Optimiser la configuration des machines contribue donc à l’efficacité globale des processus de production.

Openmind technologie – Réévaluez vos initiatives numériques – COVID-19
#5 La rotation des stocks (Inventory Turns)

Pour toute entreprise, les cas de rupture ou de saturation des stocks représentent un casse-tête puisqu’ils engendrent différents inconvénients. Assurer une rotation adéquate des stocks devient alors primordial pour garantir un flux de production. Cela passe alors par la gestion du taux de rotation des stocks qui lui, est défini par la vitesse à laquelle les stocks se renouvellent entièrement sur une période donnée.

openmind technologies
#6 Le rendement au premier passage (First Pass Yield)

Ce KPI, tout comme les deux qui suivent, sert à évaluer la qualité des produits finis, ainsi que la qualité des processus de production. Le rendement au premier passage désigne le taux de produits fabriqués selon les plus hauts standards de qualité dès la première exécution de la chaîne de production. Seules les unités qui ne nécessitent aucune retouche ou réparation sont comptabilisées.

openmind technologies
#7 Les retouches (Rework)

Ce KPI sert à évaluer les processus de production et s’avère complémentaire au KPI du rendement au premier passage. Cet indicateur représente le taux de produits fabriqués ayant dû être retouchés. Coûteuse en termes de ressources et de temps, il devient essentiel de les réduire afin de minimiser les coûts de production.

openmind technologies
#8 Les rejets (Scrap)

Les rejets représentent le taux de produits finis qui ne respectent par les normes de qualités et qui ne seront pas mis en marché. Il va de soi qu’un taux de rejets élevé est loin d’être souhaitable, et donc, minimiser ce taux devient un défi d’importance pour réduire les pertes.

openmind technologies
#9 Livraisons dans les délais (On-Time Delivery)

Le respect des délais de livraison constitue un KPI important à suivre. Des produits livrés à temps reflètent une planification de production bien construite et respectée, et démontrent que des processus de production optimaux sont en place. Sans compter sur le fait que la livraison dans les délais renforce la satisfaction et la confiance de la clientèle.

openmind technologies
#10 Le retour de produits (Customer Returns)

Aucune entreprise n’aime qu’on leur retourne des produits défectueux. Avoir en place un système qui fait le suivi des retours est utile afin de comprendre les processus défaillants et de les améliorer.

Manifestement, cette liste de KPIs est loin d’être exhaustive, et il incombe à chacun de définir ceux qui sont pertinents et qui les aideront à optimiser leur productivité. Au final, les KPIs choisies doivent être alignées avec les objectifs que vous vous êtes fixés.

 

M.E.S. et ROI

Soyons francs, il est vrai que l’implémentation d’un M.E.S. représente un investissement considérable. Toutefois, il ouvre définitivement la voie à un important retour sur investissement en ce qui a trait aux dépenses technologiques. Prenons la gestion des rejets à titre d’exemple. Si investir dans ce type de système vous permet de réduire vos pertes et d’augmenter significativement votre productivité, on parle ici d’une dépense qui devient vite rentable. Ainsi, la question qui devrait se poser est “pouvez-vous vous permettre de ne pas investir dans un M.E.S.?”.