Aller au contenu
Certifié BonBoss

Embaucher un technicien informatique : le grand défi des PME québécoises

Lecture de 4 minutes

Il n’est plus à dire, les entreprises performantes savent prioriser les technologies de l’information et des communications (TIC) au sein de leur stratégie d’affaires. Avec une croissance accrue des marchés ainsi que des avantages concurrentiels stratégiques, les gestionnaires considèrent de plus en plus le potentiel d’impliquer les TIC au cœur de leur modèle de gestion. Or, cette mutation du monde des affaires a fait réellement exploser les possibilités d’emploi pour les techniciens informatiques et les autres cadres de métier impliqué. La forte demande d’embauche ainsi que la pénurie de techniciens informatiques accessibles sur le marché du travail sont deux phénomènes qui impose une forte pression auprès des PME. La surenchère salariale est une réalité dans laquelle les PME sont confrontées. Pour mettre la main sur cette denrée rare que sont les administrateurs de réseaux et les techniciens informatiques qualifiés, les entreprises sont de plus en plus concurrentielles, causant de la surenchère salariale; une course dont la plupart des PME n’arrivent pas à suivre.

« Les technologies sont de plus en plus transversales, elles sont partout maintenant […] Ça crée un effet de compétition pour le secteur. Clairement, c’est un élément qui ne vient pas aider le recrutement des PME. » – Vincent Corbeil, analyste marchés du travail chez TECHNOCompétences La Presse

Quelles sont les solutions existantes?

Voici quelques conseils et alternatives qui permettront de mettre la main sur des techniciens informatiques qualifiés pour la gestion de votre parc informatique.

Bien entendu, la complexité du processus d’embauche d’un technicien informatique ou d’un administrateur de réseau expérimenté nécessite beaucoup de temps et d’argent. De plus, toutes les entreprises qui recherche la perle rare désirent rencontrer les meilleurs candidats. Or, pour attirer l’attention des candidats potentiels, non seulement votre entreprise doit être compétitive en termes de conditions de travail, mais elle doit aussi pouvoir être reconnue par les meilleurs candidats disponibles sur le marché. Heureusement, il existe des solutions pouvant faciliter votre processus d’embauche et ainsi faciliter l’acquisition de nouveaux talents.

  • Les agences de recrutement spécialisés dans le domaine des TI
    Ce type de ressource peut être une belle alternative pour des entreprises n’ayant pas de responsable dédié au recrutement professionnel. Leur compréhension du marché ainsi que leur expertise deviennent favorables pour une entreprise qui n’a pas le temps ni les connaissances requises pour la recherche de candidats potentiels.
  • Les portails d’emplois dédiés aux TI
    Pour les entreprises qui ont la volonté de s’impliquer dans un processus de dotation, il est intéressant de reconnaître les sites d’emploi destinés à l’industrie des TIC. Plusieurs de ces sites sont des portails régulièrement consultés par les techniciens informatiques à la recherche de nouveaux défis. Grâce à leur spécialité et leur reconnaissance dans l’industrie des TIC, ces sites maximisent la visibilité des postes à combler au sein de votre entreprise.

En voici quelques-uns :

Saviez-vous que?

46 % des employés en TIC travaillent pour le même employeur entre 1 à 3 ans. Technocompétences

Combler un poste vacant prend en moyenne 52 jours. Wrike.com

Une entreprise devra, en moyenne, dépenser 45 000 $ pour remplacer un employé qui gagne 60 000 $ par an. peoplekeep.com

Et si l’impartition de vos TI était la solution?

Grâce aux avantages que cette solution propose, de plus en plus d’entreprises délèguent la gestion de leur parc informatique à une firme externe. Gérer les TI en impartition est une solution en soit car elle vous permet d’avoir accès en tout temps à des techniciens informatiques qualifiés sans avoir à vous préoccuper de la gestion du personnel impliqué à l’administration de votre parc informatique.

Le coût moyen de l’impartition des TI représente en moyenne 30% d’un salaire annuel pour un technicien informatique de niveau 2.

La rareté de la main-d’œuvre dans le domaine des TI, ainsi que la difficulté à la retenir, sont des réalités que beaucoup d’entreprises au Québec subissent. Lorsque la performance de votre entreprise dépend de l’efficacité de ressources informatiques, il n’est pas à dire, il est nécessaire de mettre en place des solutions efficaces favorisant une stabilité dans la gestion et la sécurité de votre parc informatique.

Top